ski > > Histoire de partir en Colombie-Britannique

Histoire de partir en Colombie-Britannique

La poudreuse ouest-canadienne ? Cela résonne souvent comme un eldorado lointain et perdu dans la fatalité du quotidien. L’héliski ? Houlà, c’est le projet d’une vie ça… Et encore !
Pourtant, voici un témoignage capable d’en convaincre plus d’un.

Texte original : Julie Nieuwenhuys / photos : Caroline van’t Hoff et Jon Wyatt.




Des enfants dévalent les pentes et se poursuivent les uns les autres dans de grands éclats de rire ; une nuée d’abeille virevoltant autour de leurs mères attentionnées . Pendant ce temps, un homme âgé surgit de la forêt, en poussant un joyeux yodel. En Colombie-Britannique, jeunes et moins jeunes se lâchent et skient avec une exubérance primesautière. Peu importe notre âge, en montagne nous sommes tous des enfants ! Pendant ce voyage tonifiant à travers les grands espaces canadiens, nous avons découvert que le ski, bien plus qu’un sport, est un mode de vie. Sur la route, nous avons rencontré toutes sortes de personnages hauts en couleur, qui nous ont invitées dans leur foyer et fait découvrir leur vie.

Pour satisfaire notre besoin incessant de poudreuse, Caroline et moi nous sommes envolées depuis nos Pays-Bas natals vers Calgary pour explorer les Kootenays et la chaine Côtière. Nous avons exploré le Powder Highway avec sa cinquantaine de spots pour skier, huit domaines skiables et des dizaines de bases d’héliski ou de remontées en dameuses. Avec ses chutes de neige annuelles dépassant 12 mètres, c’est le paradis ultime de la poudreuse.


Powder Highway

Notre aventure commence à Fernie, où nous faisons la queue pour le premier télésiège ; l’excitation se fait sentir dans la file. Des flocons énormes continuent de tomber du ciel ; les arbres sont couverts d’au moins trente centimètres de neige fraîche. Nous sommes entourées de skieurs enjoués, tout autant impatients que nous d’aller en découdre avec la profonde. Tyler, un jeune plein d’entrain, engage la conversation avec nous. Il nous raconte fièrement la vie qu’il a choisie : «  J’ai passé des années comme chef d’équipe Salomon à Whistler, mais je n’ai jamais eu assez de temps pour skier. Désormais, je travaille dans des mines, avec d’autres fondus de ski. J’enroule des câbles gigantesques sous 500 volts de tension. C’est assez crevant, et sans doute dangereux. Mais cela me permet de passer quatre journées de la semaine à faire ce que j’adore. » Beaucoup d’autres nous ont confessé, comme Tyler, que la poudreuse est leur priorité absolue.


L’or blanc

La « règle des 20 cm » s’applique à de nombreuses villes près des domaines skiables, y compris Red Mountain. Cette règle dit que s’il a neigé plus de 20 cm, les magasins n’ouvrent pas avant midi. Tout le monde au ski ! Nous avons découvert qu’en Colombie britannique, le ski est un mode de vie. Raymond, un retraité plein d’énergie, nous explique pourquoi : « Je suis venu à Red Mountain quand j’avais 20 ans comme « ski bum  », c’est-à-dire pour faire tous ces petits boulots qui laissent beaucoup de temps pour skier. Quarante ans plus tard, désormais en retraite, je suis toujours là et toujours un fou de ski. Je ne changerais pas de vie pour tout l’or du monde. Je préfère cent fois la poudre blanche.  » À propos de métal précieux : cette région a connu une ruée vers l’or à la fin du 19e siècle. Les pionniers y ont laissé un peu de leur esprit dans leur descendance. Seulement maintenant, on court après l’or blanc. Le jackpot ultime se gagne sûrement dans l’une des nombreuses bases d’héliski le long de Powder Highway, où vous pouvez skier une poudreuse vierge et profonde dans une forêt centenaire.


Vapeurs glacées

Partout où nous allons, il continue de neiger, notamment à Revelstoke, surnommée Revy. Ce domaine skiable relativement récent est renommé pour ses accès faciles à des espaces hors-pistes incroyables. Giacomo, un ski bum italien qui passe tout l’hiver à tracer à Revy, nous présente ses descentes préférées. Nous passons à côté d’arbres complètement couverts de neige, et Giacomo nous dit qu’on les appelle « snow ghosts  » — fantômes des neiges. Les chutes de neige extrêmement abondantes et le froid les ont transformés en silhouettes fantomatiques. Après 20 minutes de marche, nous nous retrouvons au sommet d’un immense bol de poudre. Nous basculons, la neige est si légère que les aérosols soulevés par nos skis restent visibles comme un nuage de neige suspendu. C’est le « cold smoke  », vapeur glacée légendaire de Colombie-Britannique créée par la neige extrêmement sèche. Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais imaginé que la poudre pouvait être si profonde, et je comprends subitement pourquoi les autochtones utilisent des masques et tubas. La poudre est si légère qu’elle nous empêche pratiquement de respirer. Nous devons être au septième ciel, ou bien est-ce qu’il y a encore mieux ? Peut-être en pouvant loger à Bighorn Lodge, un nouveau chalet totalement neuf pour les personnes riches et célèbres, ou un hélicoptère privé vient vous chercher chaque matin… On a le droit de rêver, non ?

Nous reprenons la route et laissons les Kootenays pour Whistler, au son de Jimi Hendrix. Toutes les cinq minutes, nous observons un signalement de passage d’animaux. En tant que copilote, j’ai désormais une nouvelle fonction, qui vient s’ajouter à celles de navigatrice, DJ et chef du mini bar : repérer tout signe de vie. C’est vital, car Caroline doit écraser les freins plusieurs fois pour ne pas percuter un renne. L’immense forêt abrite aussi plein d’autres animaux, cougars, élans, wapitis, ours et renards.


La Colombie-Britannique : "the place to be"

En l’espace d’un mois, des ski bums de tous horizons nous ont fait découvrir l’intérêt de leur vie. Ils ont partagé leurs coins secrets, leurs histoires et encore plus important : leurs plus beaux souvenirs. Nous avons été accueillies à bras ouverts et sommes senties comme chez nous. Avec plus de 50 sites de ski le long de Powder Highway, il est difficile de savoir quelle route prendre. Une bonne option consiste à atterrir à Calgary et redécoller à Vancouver, ce qui vous donne l’occasion de vous arrêter également à Whistler. Vous pouvez également effectuer une boucle depuis Calgary, en vous arrêtant à Fernie, Red Mountain, Whitewater et Revelstoke. Si vous en avez la possibilité, arrêtez-vous à l’une des entreprises d’héliski sur votre route.


Concrétiser ses rêves

C’est l’argent qui reste pour beaucoup le nerf de la guerre, car l’héliski reste considéré comme le domaine exclusif des personnes célèbres et fortunées. Ce n’est pas forcément le cas si vous comparez soigneusement le prix global en considérant vos besoins spécifiques — prix, taille du groupe, site et terrain. Ce qui vous conviendra le mieux dépend de vos préférences personnelles. Vous pouvez commencer par un premier essai, avec une journée à Selkirk Tangiers, tout près de Revelstoke. Si vous renoncez à la nuit dans un établissement cinq étoiles, vous ferez d’énormes économies sans vous priver de cette expérience ultime de ski. Mais vous pouvez aussi opter pour une expérience tout-ce-que-vous-désirez-voire-encore-plus et vous laisser cajoler pendant une semaine dans un hôtel de luxe comme Skeena Heliskiing (Smithers, B.C.) ou Northern Escape (Terrace, B.C.). Pour ceux-ci, comptez entre 8500 et 9000 $ par groupe (entre 4 et 6 personnes) par semaine, comprenant l’hélico et le logement, avec 1350m de dénivelé par jour. 1000m supplémentaires reviennent environ à 140 $. Un airbag vous est fournit en bonus.
Au Selkirk Tangiers de Revelstoke, il faut prévoir 6600 $ par groupe et par semaine, pour une même dénivelée journalière que les deux autres, les 1000m supplémentaire étant cependant à 98 $.

Skeena Heliskiing : www.skeenaheliskiing.com
Northern Escape Heli-Skiing : www.neheliski.com
Selkirk Tangiers Heli Skiing : www.selkirk-tangiers.com


Un buffet d’innombrables possibilités

L’adrénaline gicle dans mes veines au moment où le pilote de l’hélicoptère ajuste son casque et où l’hélice commence à tourner, alors que des montagnes fantastiques apparaissent au loin. Le pilote se dirige droit vers une crête, fait pivoter habilement la queue de l’appareil et atterrit sur un minuscule plateau signalé par une bande orangée, qui se révèle être la ZH. À genoux, nous observons le redécollage de l’hélicoptère brassant la neige qui vient se plaquer sur notre visage. Le bourdonnement décroit, et un silence assourdissant vient le remplacer. Caroline et moi, nous nous trouvons sur un sommet, à des centaines de kilomètres de la remontée la plus proche, prête à notre premier trip de poudreuse du jour. Notre guide, Jake, nous explique calmement comment aborder la descente imminente. Je vais vivre l’expérience que j’avais rêvée des centaines de fois. Comme une vague géante, la poudreuse déferle à chaque virage pour exploser sur mon visage. J’essaie de trouver un peu d’air tout en passant en trombe le long des arbres fantômes. Les jambes en feu, mais un sourire éclatant aux lèvres, je dévale vers le son de l’hélicoptère, prête à recommencer toute la journée. Avant de remonter dans l’hélicoptère, Jake lance une plaisanterie paillarde : " l’héliski, c’est comme le sexe ; quand c’est réussi, c’est formidable, mais même quand c’est raté ce n’est pas mal du tout".









Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Letitia
26 février 2013 07:07

Ray-Ban Wayfarer boldly launched innovative and full of interesting design, which makes a real trend leader, is the ideal choice for fashion, advocating personal unique ray ban sale style tide people. Inspired by pop culture, with colorful color module using the the new acetate technology, and the entire frame clear and transparent.


rolex explorer
19 mars 2013 10:04

A single represantation regarding just how owed any simulacre this kind of rolex replica spitting graphic Datejust superintend will be strength copy tacit from the accident in which all the timepieces using this masses will be atleast 50 metres humidify immune ! As an example, acquire the particular Daytona substantial goad 2005 fleeting model display screen any pitch-dark switch. That is unparalleled with the unparalleled timepieces incorrect from the group and also personal with the superb figurine rolex dateJust coming from our own assortment.


MCITP Certification
19 avril 2013 05:18

MCITP Certification
If you are struggling to find the career that will allow you to move forward in your life, then information technology might be the right step for you. Right now in the digital and technological age, it can be very beneficial to know a little bit about computers, new technologies, and how to fix them. It can also be rather lucrative when you know many things that others can’t figure out. If you are wondering how to become and IT guy, then you’ve come to the right place. There are several paths that you can take to get yourself started in the Information technology field. For example, you can take MCITP Boot Camp. You can also take other courses like Cisco classes that will enhance your skills in different types of IT.
70-638


hhgffdg
27 avril 2013 08:07

Because of the NCIS Season 9 DVD incredible technologies readily accessible to us, over would be the old methods for storing Touch Season 1 DVD our house movies and films ! Nowadays you may invariably and easily get a important movies used in Law and Order Special Victims Unit Season 13 DVD DVD format and will also make all your movies look better yet quality wise !


vasigrapull1987
31 mai 2013 09:35

Stephen decided to travel with Ash and co. For optimum results with any inks you have to have to use the best paper.
going here


sighcesbona1983
08 juin 2013 16:11

You actually make it appear so easy along with your presentation but I in finding this topic to be really something that I feel I would by no means understand. It seems too complex and extremely broad for me. I’m looking ahead in your subsequent submit, I ?�ll attempt to get the cling of it ! amatorki


reitericel1983
05 juillet 2013 09:48

Listed here are three terrific ways for internet marketing your company. Some leads do merchandise searchs by using internet site look for engines like google.
pozycjonowanie stron Łódź


stylishplus
02 août 2013 03:55

stylishplus give your fashion dresses,high heel shoes,wedge shoes,flat shoes and womens sandals



Magazine de glisse gratuit, Freepresse vous présente tous les bons plans des stations de ski, les derniers tests matériel ski, snowboard, surf et outdoor, des videos ski freeride et freestyle... Toute l'actualité ski et snowboard sur Freepresse.com, votre site d'info glisse et outdoor. Plan du site.
Crédits photos : Fabrice Wittner (Snowboard) - Fischer (Ski) - Jason Childs 2007 (Surf) - Columbia (Outdoor)

Achat mots clés